Intermède : histoire de l’Amérique du Nord et des amérindiens revisitée côté climatologie paysagiste

Plume d’Ours, de la ‘tri-bue’ interdimensionnelle incertaine des Castors Ailés me révèle ceci  (à démêler dans la toison épaisse de Bison/bozon crotté) :

« En effet, le Gland ‘Manne-hii-toux’ aah ‘part-laids’ : vous les ‘hume-mains’ aimez les danses sur place et les rituels chantés, sans respirer, sinon la fumée acre d’un feu…, cancérigène, pour penser mieux ainsi jouer les chamanes…! Ensuite de fumer une pipe de ‘là pète’ ! C’est une façon figée de voir les choses, dite traditionnelle pour la vendre aux touristes médusés, sous hypnose.

Toute forme de croyance ou de conscience peut tendre à être hypnotique (même un rhume ‘carabine-niais’, c’est pour l’auteur de ces lignes qui pleure par les narines, très interdimensionnel !). Aussi, vous auriez pu refaire l’histoire amérindienne en Amérique du Nord, si au lieu de chasser le bison et de vous contenter de cela, vous aviez planté des arbres.

 N’ayant pas voulu être agriculteurs paysagistes innovants, vous avez « échoué » en vous contentant de chasser le bison sur d’immenses plaines arides. Alors, vite repérables par les blancs à leur arrivée par l’Est…!

Vous, vous étiez venus par l’Ouest, par le détroit de Bering, à des temps bien plus reculés que ne le suppose l’archéologie ‘contemple-peaux-rennes’  (voir le site fort surprenant et complet sur l’entière histoire de la Terre et du système solaire http://www.urantia.org/fr)

Cela expliquerait ‘queues ‘!*!*!*!*!*! si les amérindiens avaient vraiment voulu faire agriculteurs forestiers paysagistes !*!*!*!*!*!, ils n’auraient pas été exterminés, car les blancs respectaient les forêts, pour avoir déjà détruit les leurs…!  Avec les blancs, vous auriez joué à cache-cache, vous fondant très facilement dans les forêts après chaque escarmouche…, et à force de grimaces (comme les primates Bono-Bono, pourtant dur à ‘hiii-mis-thaies’), ils vous auraient respectés, vous les indiens, tels des cultivateurs « semblables à eux » ; et voua auraient ré-appris à faire cultures qui tiennent avec leurs semences venues d’Europe.

De même, cela aurait été à vous de leur démontrer que tout pouvait nettement mieux fonctionner au niveau climatique, de retenues d’eau et d’humus, en forêts-jardins en terrasses étagées… à talus arborés, comme au premier jardin d’Eden, il y a plus de 37000 ans.

Ainsi/ ‘huns scient’…, les blancs auraient eu du mal à vous envahir, car vous-même auriez finalement été bien plus nombreux, mieux répartis et pas à croire devoir vous faire la guerre. L’agriculture et le jardinage soignent et apaisent les tendances barbares de ceux ne bougeant que mal, assis sur des chevaux, à manger trop de viande. ENtre vos deux races, vous auriez plus été à vous échanger vos graines et vos  semences avec le ‘sous…/saoul-rires’… Mess(e), on ne refait pas ‘l’Hiii-ss-toi-raids’  !

Imaginons un peu ce qui se serait passé alors : tout le continent nord américain en forêt dense avec quelques plaines seulement. Les blancs auraient tenté de tracer des axes de passage dans ces forêts, mais cela aurait été plutôt difficile pour eux tombant, trop souvent dans des escarmouches ou les indiens vite invisibles et les blancs n’auraient pas voulu de trop et en trop grand nombre s’avancer en forêts inconnues. Plus aucune cavalerie capable de charger…!

Les blancs seraient restés nettement plus longtemps sur la côte Est. Ce n’aurait été que bien plus tard, en se mélangeant aux indiens, mieux respectés que vous seriez arrivés à une nation unique, en paix, sans aucune extinction sauvage d’amérindiens. Les blancs auraient compris devoir pacifier puis ingérer la philosophie spirituelle des indiens, celle mariée à la nature.

Et, ainsi, sachez/’sachem’-le..., l’avenir de la planète aurait été fort différent : vous auriez évité de tomber dans des extrêmes religieux à guerres incessantes en comprenant qu’un mariage avec les forces douces et naturelles pouvait se faire sans tout détruire autour de vous.

N’ayez cependant pas de remord, car, même actuellement, les apprentissages sur Terre sont infiniment plus nombreux et personne ne peut dire, même si ce potentiel très différent s’était réalisé, si vous auriez fait mieux actuellement.

En effet, la tendance humaine est à l’hypnose, car l’humanité travaille cela sur le plan angélique, pour démontrer à toutes les dimensions autres des Superunivers que l’hypnose peu conduire à des extrêmes fâcheux ! Vous faites donc un travail énorme sur ‘Terrreee’ ! Et, celui-ci est concluant, puisque chacun à votre façon désire évoluer, changer, apprendre avec plus de sagesse…! Ce qui est étonnant, de là où vous venez ! »

Ainsi parla à Carla…, Plume d’Ours mal ‘lait-Che’…., pour qu’elle berce sa fille, amérindienne revenue pas à la Bonn place eau Bonn maux-ment!

Mais le problème est que les humains sont cossards, très paresseux avec la nature, la négligeant, alors que c’est leur seul habitait et nourriture viable  « dans le coin »…!

Déjà, an niveau de la Palestine et de l’estuaire de l’Euphrate et du Tibre, des tentatives de Jardin d’Eden (d’éducation paysagiste et agricole, aurait été infusées au niveau humain, il y a plus longtemps qu’il est possible de l’imaginer à notre échelle (ces brillants généticiens angéliques qu’étaient Adam et Eve aurait été un couple d’immortels, venus sur Terre, pour enseigner l’agriculture et la plantation d’arbres de tous genres, ainsi que pour relever la race humaine en faisant un million d’enfants parfaits, sensés copuler ensuite avec les meilleurs éléments des hommes primitifs).

Si tout cela était vrai, il faut admettre que l’on n’aboutirait à pas mieux qu’eux, en débarquant sur un monde encore primitif…! Même moins bien, car nous n’avons pas de gènes irréprochables, en raison du mélange énorme des races plus ou moins abâtardies sur Terre.

Reste à savoir où se situe cet irréprochable, quand nous, les humains terrestes, pas dits et crus capables de voir la lumière quantique de l’ aura et de l’ADN, juste en se calmant mieux que d’autres (v. les excellents livres de Barbara Ann Brennan, ancienne physicienne à la ‘N’ASS-aaah’ ayant toute expérimenté et enseigné sur la question. Et ce n’est à aucun cours universitaire…! Dingues ‘les humes-mains’ qui ne ressentent rien, même pas les ‘prêtes-tendues’ ‘miss-crocs-bées’ !

Quant à Adam et Eve, ils n’auraient réussi qu’à moitié, trompé par Lucifer et l’Ange gardien de la planète, Santania, au point, par impatience, d’être poussés à copuler tous deux avec des mortels, et de perdre leurs capacités angéliques immortelles. Ce qui entraîna leur mort comme nous mortel et la fin du plan avorté de redressement de la race humaine.

Cependant, en nous-même, sachez-le, par nos énergies de l’aura, nous sommes COMPLET et DIEU AUSSI, entièrement ‘dix-vins’, même si mortels une bouteille de trop à la main… (- là, je peux expirer en paix avec mon rhume, le nez dans un bain de thym et de ‘scie-rope’ d’erre-rable’ -)

NB : En plus, ce qu’il serait bon de comprendre,  c’est qu’on se serait tous incarnés tant du côté amérindien que du côté blanc.., pour voir tous les aspects de la question (en des vies assez courtes à l’époque pour le permettre). A désirer équilibrer, Vérité, Bonté, Beauté (comme B.B. avec ses phoques à fausses queues), vous êtes à votre place en chaque monde en chaque époque, même si « égarée » et là pour faire briller aux autres une Vérité Universelle la plus haute en votre aura, qui alors, peut porter jusqu’à 8 m tout autour de vous… !

Mais chacun(e) y a pour tâche de ne pas s’y laisser manipuler et leurrer par de fausses et inutiles apparences trompeuses. Là, pour toute l’humanité, si pas assez dite au plus haut continuel de compréhensions vraies évolutives, il reste du boulot…, et, il ne suffit pas de planter trois bouleaux dans son jardin, et basta !

Une constante solidarité mondiale est nécessaire sur tous les continents, pour qu’ils s’équilibrent avec plus d’eau maintenue à tous niveaux (facteur 35 fois plus absorbant de chaleur que l’air sec…). C’est ainsi sur le plan de la physique stellaire, et à ne plus négliger !

Et ce ne seront pas plus d’activité industrielle, de route, de béton, de viles villes trop immenses à populations enfermées à vie dedans qui y parviendront

Plume d’Ours vient de réussir son premier looping à redressement ‘spectacle-eût-l’air’…, moins dur qu’un Rodéo d’imitation au Canada !

‘Hun-scient Vat l’hisse-toile-raide' » dirait le ‘Tea-Pis’ en forme de ‘ss’PIS-râles’  (jeux « Tien » cells-ass de D.K. fêt-inn-niais…, c’Est ‘doux-tuent-eux’ !). 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s